Menu 06 81 60 35 81
104 rue d’artois
59000 lille
Du lundi au samedi
de 10h à 19h
  • avis client
     5.0/5 Note basée sur 6 évaluation(s) Voir les avis
  • TARIFS Séance classique 60 €
    Arrêt du tabac 100 €
    ce qui comprend la séance d’arrêt du tabac ,
    une huile essentielle , un support audio de soutient après la séance
  • Prendre rendez-vous en ligneDoctolib

    Sevrage tabagique – Praticien en hypnose à Lille

    Sevrage tabagique – Praticien en hypnose à Lille Vous souhaitez depuis longtemps arrêter de fumer, mais vous n’arrivez pas à supprimer vos rituels et gestes ? Vous avez surtout peur du manque ou tout simplement vous manquez de volonté ? En dépit des essais de substituts (patchs, bonbons, cigarette électronique…), vous avez la sensation que rien n’a marché sur vous ? Tentez une autre approche pour réussir votre sevrage tabagique via le cabinet d’hypnothérapeute à Lille. Nicolas François reçoit les personnes à la recherche d’un accompagnement dans le cadre d’un arrêt de tabac. Usant de différentes techniques et approches d’hypnose ericksonienne, le praticien assiste le patient tout le long de son sevrage afin d’éviter les rechutes et réussir le traitement.

    Nicolas François, praticien en hypnose, est disponible pour des consultations pour un sevrage tabagique dans son cabinet situé au 104 rue d’Artois à Lille (59). Vous pouvez le joindre du lundi au samedi (de 10 h à 19 h) pour une prise de rendez-vous ou une demande d’information.
     

    La cigarette et ses dangers

    Le nombre de décès lié au tabac en France atteint les 60 000 personnes par an, soit plus d’un décès sur neuf. Les méfaits du tabagisme sont innombrables : cancer, bronchite chronique obstructive, maladies cardiovasculaires, naissances prématurées, mais aussi l’altération de la peau, du moral et de la libido…

    Le bout incandescent de la cigarette se compose notamment de l’acétaldéhyde, un irritant des voies respiratoires et d’acide cyanhydrique utilisé autrefois dans les chambres à gaz. Le tabac proprement dit se compose, quant à lui, de l’acroléine (un irritant des voies respiratoires), de la toluidine, de l'acétone (dissolvant), l’ammoniac (détergent), de la naphtylamine, de l’uréthane, du méthanol (carburant pour fusée), du toluène (un solvant industriel), du pyrène, de l’arsenic (un poison violent), dycadmium (substance utilisée dans les batteries) et de polonium 210 (élément radioactif). Le filtre est constitué de monoxyde de carbone (gaz d’échappement), du styrène, du benzopyrène, du DDT (insecticide), du chlorure de vinyle, des goudrons, du mercure et du plomb.

    L’absorption de ces substances nocives donc l’addiction au tabac engendre souvent une dépendance et surtout des maladies graves telles que le cancer des poumons, des maladies broncho-pneumopathie chronique obstructive, la troisième cause de mortalité en France en 2020. Encore méconnu des médecins et ignoré du grand public, le BPCO tue plus de 15 000 personnes chaque année. Le tabagisme provoque également des troubles sexuels et met en danger la fertilité masculine. En outre, fumer entraîne des complications cardiovasculaires. La cigarette serait responsable de près d’un quart des décès liés aux maladies cardiovasculaires, première cause de mortalité en France, avec 180 000 victimes par an.
     

    La méthode de sevrage tabagique par l’hypnose

    D’une manière concrète, les principes englobés par l’hypnothérapie consistent à faire naître chez le patient, le dégoût profond du tabac. Le praticien travaille alors sur les comportements et met en œuvre des pratiques ayant pour but d’agir sur les causes sous-jacentes. Cela permet d’éliminer la dépendance psychologique. L’hypnose pour arrêter de fumer dispose ainsi de quelques méthodes principales dont :
    • La suggestion directe au fumeur au changement qui a pour objectif de faire adopter au patient un réel changement dans ses comportements de dépendance.
    • La modification de la perception du tabagisme qui ne doit pas être considéré comme un objet de mode ou autre.
    • La visualisation d’un avenir meilleur sans tabac s’accompagnant de la prise de conscience de l’évolution en âge consistant à rappeler au patient combien sa vie était sereine et agréable au temps où il ou elle n’était pas encore sous l’emprise du tabac.
    • La technique aversive qui insuffle au fumeur des méfaits du tabac.
    • L’autonomisation du patient dans son projet de sevrage tabagique en lui apprenant l’autohypnose.


    La mise en œuvre de ces méthodes d’arrêt du tabac implique des séances d’hypnothérapie individuelles ou en petits groupes. Lors des séances individuelles, le praticien essaie d’identifier les liens de dépendance, les motivations du patient, son environnement familial et professionnel. Il doit également découvrir si le patient a déjà suivi d’autres programmes de désintoxications. Les risques d’effets secondaires tels que la dépression, la prise de poids et l’anxiété doivent également être pris en compte et identifiés. Nicolas François propose notamment ces différentes techniques pour vous aider à réussir votre sevrage tabagique. Technique basée sur la confiance envers le praticien, l’hypnose ericksonienne induit le patient dans des états de transe de manière à ce que l’hypnothérapeute puisse suggérer à son inconscient des « métaphores » comme messages pour résoudre son problème d’addiction.

    Le taux de réussite de la méthode de sevrage tabagique par l’hypnose est assez conséquent : car il est de 72% un mois après la séance, de 63% à deux mois, de 45% à trois mois et de 35 à 40% à six mois.
     

    Les bienfaits de l’arrêt du tabac

    Les bienfaits de l’arrêt du tabac L’hypnose pour arrêter de fumer suscite bien des difficultés, mais réserve sans doute de bonnes surprises. Quelle que soit la quantité de tabac consommée et aussi longtemps qu’on ait fumé, il n’est jamais trop tard pour arrêter de fumer. Les bénéfices interviennent presque immédiatement :
    • 20 minutes après la dernière cigarette : la pression sanguine et les pulsations du cœur redeviennent normales.
    • 8 heures après la dernière cigarette : la quantité de monoxyde de carbone dans le sang diminue de moitié et l’oxygénation des cellules redevient normale.
    • 24 heures après la dernière cigarette : le risque d’infarctus du myocarde diminue déjà. Les poumons commencent à éliminer le mucus et les résidus de fumée et le corps ne contient plus de nicotine.
    • 48 heures après la dernière cigarette : le goût et l’odorat s’améliorent et les terminaisons nerveuses gustatives commencent à repousser.
    • 72 heures après la dernière cigarette : la respiration devient plus confortable, car les bronches commencent à se relâcher. L’individu se sent plus énergique.
    • 2 semaines à 3 mois après la dernière cigarette : la toux et la fatigue diminuent. La personne récupère du souffle et marche plus facilement.
    • 1 à 9 mois après la dernière cigarette : les cils bronchiques repoussent et la personne est de moins en moins essoufflée.
    • 1 an après la dernière cigarette : le risque d’infarctus du myocarde est réduit de moitié, et le risque d’accident vasculaire cérébral est désormais semblable à celui d’un non-fumeur.
    • 5 ans après la dernière cigarette : le risque de cancer du poumon est réduit de moitié. 10 à 15 ans après la dernière cigarette : l’espérance de vie du sevré est redevenue identique à celle des personnes n’ayant jamais fumé.
    Que faire en cas de rechute ?
    Quand une personne essaie de mettre fin à sa dépendance au tabac, les situations à risque ne sont jamais loin. Vous vous demandez certainement comment éviter de craquer. Vous devez d’abord vous dire que reprendre une bouffée de cigarette ou fumer quelques tiges au cours d’un projet de sevrage ne signifie pas que vous êtes retombé dans la reprise du tabac. Perte de motivation, drame de la vie, soirées arrosées, syndrome de manque de nicotine, état dépressif, prise de poids… peuvent constituer des raisons probables à la rechute. Votre hypnothérapeute vous aidera à bien déceler les différentes causes de cette situation. Votre praticien se tient à vos côtés afin de vous aider à mieux gérer votre sevrage tabagique. Votre objectif commun étant d’atteindre le sevrage complet et un arrêt de tabac définitif, ce professionnel vous accompagnera de manière à ce qu’il n’y ait plus de dépendance physiologique, émotionnelle ou comportementale.

    Pour un besoin de vous libérer totalement du tabac sans rechuter, il vous revient de choisir un thérapeute fiable et expérimenté en la matière. Le praticien traitera votre mal tout en faisant preuve de professionnalisme.
     
    Vous appréciez, partagez !
    Nicolas François Télèphone06 81 60 35 81
    Adresse104 rue d’artois
    59000 lille